Big Shoot



  • Lazare Minoungou & Jérôme Bordas, Big Shoot - mai 2010

« Big Shoot », c’est l’histoire de deux hommes. A première vue, l’un est le bourreau, l’autre la victime… Sur un plateau de télévision se déroule devant un parterre de public vide le dernier jeu télévisé d’une société en décomposition. « Monsieur » en est le présentateur, et « Stan » le dernier participant.

Le principe de cette émission ? Avouer les pires saloperies que l’on a pu commettre au cours de notre vie, et tâcher malgré tout de sauver sa peau.

« Big Shoot » est l’aboutissement télévisuel d’une civilisation sur-médiatisée, où le spectacle de la mort des uns est devenu garant du bien être des autres, certainement parce qu’il nous fait oublier notre propre mortalité.

Aujourd’hui s’ajoute à la mise en scène spectaculaire et orchestrée de la mort un florilège d’émissions de télé-réalité où c’est la bêtise et le manque de conscience humaniste qui sont banalisés… Certainement devons-nous en tirer un réconfort ?



Présentation :

Lazare Minoungou & Jérôme Bordas, Big Shoot - mai 2010

Les spectateurs sont placés de manière bi-frontale, de part et d’autre d’une structure scénique aluminium où évoluent les deux comédiens.

Ceux-ci sont sonorisés par des micros HF afin de pouvoir exploiter des registres vocaux impossibles avec la seule technique théâtrale. Des caméras retranscrivent à chaque angle de la structure les faits & gestes des comédiens.

Ils sont accompagnés en direct par un musicien placé sur un côté de la scène qui propose un univers très contemporain sur une base de Sidney Bechet.

La régie lumière est installée sur la scène et effectuée par les comédiens. Ce sont eux qui envoient les différents effets en fonction des besoins de « l’émission ».

Grâce à ces différents procédés, nous cherchons à interroger les différentes armes utilisées par les médias pour capter l’attention du téléspectateur.

Avec « Big Shoot », nous voulons questionner chacun sur le rôle que nous octroyons au petit écran dans notre information quotidienne, sur la place que nous lui donnons… ou qu’il prend !

 


enviedagirCe spectacle a reçu l’aide de la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre d’un Défi Jeune.